Alors, je continue dans toutes les nouvelles choses qui me tombent dessus en prépa pour aborder dès à présent le Restaurant Universitaire. Jusqu'à présent, on dépendait surtout du self du lycée par exemple, mais là, ça change un peu. En prépa, on est sous le statut d'étudiant, donc on peut profiter du RU. Je dois dire que ça m'arrange ça entre le repas à 6€ du lycée, et celui à 3€ du RU, le choix est fait. Mais tout n'est pas simple avant de manger ... =)

Premier Devoir

Déjà, notre RU (et ce n'est surement pas le seul) a changé le système de tickets par le système de cartes. On a donc une carte magnétique sur laquelle on doit mettre des sou-sous. Mais on arrive au premier combat : la recharger. On peut le faire sur une borne dédiée au RU, mais il y a légèrement dix fois trop de monde, donc je le fais à la maison, au moyen d'un petit lecteur. Mais ce n'est pas une mince affaire car le système de rechargement n'est pas compliqué, mais il n'est pas simple pour autant (il faut d'abord acheter une recharge, puis transférer cette recharge sur la carte, on a vu plus court). De plus, la première fois, ma carte est restée coincée dans le lecteur, donc combat contre le lecteur de carte à coups de pince à épiler pour essayer de la récupérer. Oui, je ne suis pas doué.

Puis on arrive au deuxième combat. En prepa, on travaille, donc on n'a pas tant de temps que ça, c'est à dire une heure pour manger. Le souci est que, comme son nom l'indique, c'est un restaurant UNIVERSITAIRE, donc il y a bien plus que les 15 personnes de ma classe. Donc le truc est rapidement bien plein, et il y deux caisses uniquement (inutile de dire que ça ne draine rien du tout). Résultat, on a intérêt de bien se dépêcher pour éviter de tomber dans une queue pas possible et qui nous ferait perdre un temps précieux sur notre heure de libre.

Après, le troisième combat est plus d'ordre personnel. Dans mon RU, ils ont l'art de faire des pizzas et des frites super bonnes, et des plats pas terribles. Il faut donc une grande force morale pour ne pas céder à la tentation. Ce que je n'ai pas visiblement. A chaque fois (enfin presque), je passe par le stand pizzas ou frites. En plus ils sont un peu vicieux au RU. Je m'explique : quand on arrive on choisit son entrée et son dessert avant son plat, normal. Mais après le plat, y a le stand des fruits. Et quand tu veux te donner bonne conscience devant ta pizza, tu veux prendre un fruit, mais tu ne peux pas car tu as déjà pris un dessert et "tout élément posé sur le plateau ne peut être remis". Exit le fruit, j'espère que le gâteau sera bon ... =)

Quatrième combat : Trouver sa place. Ça, c'est un combat généraliste. Cela relève totalement du miracle de trouver la place idéale ! Il faut avoir un pichet parce que sinon, ceux qui veulent boire se plaignent, pas être entouré de monde pour avoir notre propre conversation et ne pas être dans celle des autres, bref une flopée de critères plus ou moins totalement subjectifs. Et enfin, après avoir mangé, on assiste au dernier combat pour revenir à temps au lycée. Parce que ce temps est précieux ! En effet, avec un pote, je suis littéralement dingue du jeu Plants VS. Zombies et il faut ABSOLUMENT qu'on puisse se faire un niveau avant nos 4h de physique ! =)

Bref, le RU, c'est un combat de tous les instants. Plus sérieusement, je ne vais pas m'en plaindre car la nourriture est très bonne (voir le paragraphe sur les pizzas) et c'est presque la seule occasion de faire une vraie pause avec ses amis avant de reprendre les cours dont le rythme s'intensifie. Pour donner des infos sur mes notes, j'ai eu 6,2 au DS de maths, 8,1 en DS de physique, et 9 à la colle de maths qui a suivi celle de l'article précédent.